// ';*/ ?>
Accueil > Blog > BDSM : Bondage et SM > Urophilie et Ondinisme

Urophilie et Ondinisme

Par Lili Prune - ilxelle - 11-05-2016

Urophilie et ondinisme, osez le plaisir pipi

Sujet tabou souvent sensible, l’urophilie, plus communément appelée uro, est avec l’ondinisme une réelle pratique sexuelle. Celle-ci se révèle être une attirance certaine pour des jeux sexuels mettant en avant une forte excitation à la vision d’un sexe qui urine.

Généralement laissé à l’état de fantasme, chez l’homme comme chez la femme, cette pulsion considérée comme une paraphilie trouve de plus en plus d’adeptes qui franchissent le pas. Proche de l’urophilie, l’ondinisme consiste à ressentir du plaisir à se sentir mouiller. Il n’est pas rare d’associer uro et ondinisme en se faisant uriner sur ses vêtements et sous-vêtements.

Les deux variantes font d’ordinaire chez les pratiquants partie intégrante de leurs jeux intimes. Loin d’être des vicieux ou autres pervers sexuels, les adeptes sont généralement des personnes équilibrées et saines d’esprits et le plus souvent des femmes. Ce qui est également le cas des pratiquants de la scatophilie, ou des jeux de ponyplay. Vue comme une pratique très agréable, les adorateurs de mictions sont comblés par cette sensation chaude qui est un authentique don du partenaire. Envie d’essayer ? Pensez douches dorées !

Urologie, variations sur le même thème

Plusieurs pratiques de l’uro sont possibles en fonction du degré de connaissance et de vouloir. Les débutants aiment regarder uriner le partenaire puis offrent le même spectacle à celui-ci. La vue du sexe avec l’urine qui jaillit procure une excitation maximale. Cette façon soft de s’adonner aux jeux de pipi se fait sans attouchements ni acte sexuel. C’est de l’uro visuel, tout simplement.

Amatrices et amateurs d’urologie visuelle se trouvent toujours en quête d’une vision plus précise afin d’assouvir le plaisir des yeux. Dans le couple, la femme aime prendre le sexe de l’homme en main et diriger son jet d’urine. Les couples homosexuels aiment aussi pratiquer de la même façon. Dans les couples hétéros et lesbiens, le ou la partenaire écartera les lèvres intimes pour voir précisément l’expulsion divine.

Plus aguerrie, la pisseuse prend un grand plaisir à uriner sur son conjoint. Le sexe, le corps et même le visage sont souvent pris pour cible. Elle se fait plaisir expulsant son jet doré sur la verge raide ou la toison de son partenaire. La pratique de l’uro est facilitée pour l’homme qui a une possibilité de diriger son urine. La femme, souvent accroupie aime se libérer sur le visage de son compagnon de jeu.

Uriner à l’intérieur du sexe est aussi une pratique courante. L’homme se plaît, après l’éjaculation, à remplir sa compagne d’urine. Cela se fait aussi bien dans le vagin que dans l’anus. Au retrait, un léger recul lui laisse tout le plaisir de voir sa miction mélangée à son sperme s’écouler des orifices comblés de plaisir. Un plus existe lorsque la partenaire remplie se libère simultanément de son urine alors qu’elle expulse doucement celle de son amant.

Et puis il y a ceux qui sont des adorateurs de l’urine. Ils se plaisent à uriner dans la bouche du partenaire qui se délecte de ce breuvage et le laisse couler par les commissures de sa bouche. Certains poussent le fantasme plus loin en avalant le pipi. Dans certaines soirées à connotation BDSM, la soumise urophile est obligée, avec son consentement, de boire de l’urine au verre ! A chacun son apéro !

Urophilie et risques pour la santé

À première vue, l’uro ne comporte pas de risque, et bien que l’urine soit considérée comme une déjection corporelle, le pipi n’est pas sale comme certains voudraient le faire croire ! Ce liquide biologique sécrété par les reins après filtrage du sang est par définition stérile. Il en va de soi que s’il n’y a pas de détection de maladie rénale, d’infection bactériologique ou microbienne de type infection urinaire.

Ceci mis à part, elle se compose de 95 % d’eau. Elle est constituée de minéraux tels potassium, chlore, sodium, calcium et magnésium. Elle est sujette à variation de couleur en fonction de l’alimentation. Elle est exempte de sucre, bactéries et protéines. Pour résumer, plus une urine est claire, plus elle est saine. Pour consommer l’urine, une analyse médicale est recommandée afin de s’assurer de l’absence de germe ou infections.

Sinon, une alimentation variée et saine offre une possibilité de consommation non dangereuse pour la santé. Tchin !

Boire de l’urine, oups !

Typique et unique, le pipi a une saveur légèrement salée, mais sans goût particulier. Surprenant pour le novice, l’amateur d’uro le trouve agréable et érotique. Le pipi est aussi mieux accepté au fur et à mesure de l’expérience. Pour être appréciée, les puristes conseillent de la consommer chaude, toute fraîche sortie de l’urètre. Pour diversifier le goût de l’urine. Il est bon de consommer des fruits rouges, tout ce qui est à base de pomme et de poire comme le cidre, la poirée, la compote et les fruits en frais. Mais également le champagne et le thé au jasmin dont les geishas font grande consommation en prévision de golden shower.

Néanmoins, certains aliments ingérés ne facilitent pas la pratique de l’urologie. Artichauts, oignons, poireaux et asperge sont à proscrire de vos jeux de pipi. Pour dénaturer le goût de l’urine, seule l’eau claire est efficace. Il est aussi constaté qu’après absorption de trois litres d’eau dans une seule journée, l’urine est claire et limpide et convient mieux aux novices de ces jeux d’eaux.

Goûter le pipi pour l’urologie

Souvent testé inconsciemment lors d’un cunnilingus ou d’une fellation où le partenaire excité expulse quelques gouttes d’urine, le fait de goûter sciemment est une question de volonté. Mais cela évite de vouloir vivre un fantasme sans s’y être préparé.

La meilleure façon de connaître cette saveur incomparable est de mettre un peu de pipi sur ses doigts et de le sucer. Si la sensation est fortement désagréable, laissez choir la possibilité de consommation. Si le premier contact est neutre ou plaisant, urinez dans un verre et récoltez-en le contenu d’une petite cuillère.

Si vous aimez, votre opinion est faite, dans le cas contraire, vous vous contenterez de vous faire emplir la bouche sans avaler.

Les cocktails au pipi, vous connaissez ?

Tout peut se mélanger avec l’urine et certains aficionados n’hésitent pas à jouer du Long Drink. Additionnée d’eau pétillante pour un champagne sans alcool, elle se marie aussi à merveille avec le cidre et même les sirops. Évitez toutefois les parfums de type menthe glaciale et chlorophylle. Par contre, il a une bonne tendance au mélange avec les sodas…

À vous le Coca-pipi, Sprite-pipi ou encore le mélange avec Fanta ou Orangina. Une multitude de possibilités attendent l’adepte en manque de sensation forte qui ne demande qu’une once d’imagination. Pour agrémenter vos soirées uro, pensez cocktail à l’urine, ils sont en plus aphrodisiaques !

Et l’ondinisme, c’est quoi ?

L’ondinisme est plutôt un plaisir solitaire. Bien qu’il soit aussi dans un concept de voyeurisme où certains adeptes se délectent visuellement à en profiter, les sensations propres à cette pratique ne concernent souvent que la personne qui s’y emploie.

L’ondinisme est avant tout la recherche du plaisir d’uriner sur soi. Le ressenti du contact du pipi qui coule le long des jambes. La chaleur du liquide qui mouille vêtement et sous-vêtement.

C’est cette situation qui procure une extase sexuelle, et aussi visuelle. Montrée du doigt comme une paraphilie, elle n’en reste pas moins un plaisir, aussi anodin soit-il. L’ondinisme est une réelle motivation pour ceux qui le pratiquent. Tentez par l’effet mouillé ? Pissez !

Pour choisir

Articles similaires

Par le 11-05-2016

Par Lili Prune
Lili Prune
lolo
Le 08-06-2016
A tester faut juste trouver la personne pour !!!
Laisser un commentaire
-38%
19,90€
31,90€
Découvrir tous les articles
Masturbateur
-50%
19,45€
39,00€
Regarder tous les articles
Vibromasseur
-51%
20,90€
42,90€
Découvrir tous les articles
Coffret de sextoys
WidgetAvisVerifies